• Et les autres ?

    Vous avez fait votre BA, vous avez donné pour les victimes du tsunami !
    Vous êtes heureux et votre conscience est en paix.


    Tiens justement, c'est l'heure d'aller faire les courses.
    Mais, îl fait quoi ce type ? Assis par terre, juste devant l'entrée du magasin !
    Il ferait mieux de travailler, quand même et berk... comme il est sale.
    Non  vraiment il faut que le gouvernement fasse quelque chose quand même !


    Vite vous vous engouffrez dans le magasin où les victuailles s'entassent, où les produits de consommation vous tentent.
    Vous craquez pour ces petits riens qui vous embellissent la vie, vous avez oublié ce sinistre individu devant la porte.
    Lorsque vous ressortez, vous ne le voyez même plus, il est devenu invisible.


    Arrivé chez vous, devant votre télévision vous verserez une autre larme sur ces pauvres gens démunis ............à l'autre bout du monde


  • Commentaires

    1
    Loupdom
    Mardi 18 Janvier 2005 à 13:21
    la misère...
    ... Bhopal, le coin de notre rue...les inégalités sociales qui se creusent dans les pays dominants... la misère sévit sur les 2/3 de la planête...Et là, je suis effectivement envahit d'un doute salvateur:la misère médiatisée, ne vise-t-elle pas, à en masquer d'autres, à évacuer des choix économiques dévastateurs? Contre la misère banale et quotidienne, ne nous construit-on pas simplement des cache-misère?
    2
    Nuage
    Mardi 18 Janvier 2005 à 13:46
    la misère...
    le cout de ces cache-misère ne pourrait il pas servir à juguler la misère banale et quotidienne ? Bien sur qu'il faut aider les victimes d'ailleurs, mais pas au détriment de celles d'ici !
    3
    createur
    Mardi 18 Janvier 2005 à 13:48
    misere ...
    on pourrait en parler, en parler et en parler encore, on ne ferait alors que parler ... alors que faire ?"une longue marche commence par le premiers pas" ...
    4
    loupdom
    Mardi 18 Janvier 2005 à 13:59
    Misère
    ...parler est un premier pas. S'oppose-t-il à agir? Que font d'autres les parlements, les conseils d'administrations, que parler? Ecrire un livre, n'est-il pas une action? En parlant, en écrivant, toutes ces personnes agissent puisqu'elles ont créée, le pire et (ou) le meilleur... sourire. Le côut des "cache-misère"? La misère rapporte...En économie libérale il existe un principe de base simple qui se décline en 2 phases: il faut d'un côté socialiser les dépenses et de l'autre privatiser les profits.
    5
    Nuage
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 09:58
    misere...
    Ne pourrait on envisager un premier pas vers nos proches, nos connaissance. La compassion, l'aide, l'assistance ne sont pas de vains mots. Nous devons combattre notre méfiance et nos doutes (encore eux) et venir en aide à autrui, lorsque nous le pouvons.
    6
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:13
    Du misérabilisme...
    quotidien aux bonnes consciences factices... inévitable hélas... pour nous tous... Bonjour Nuage... sourire
    7
    createur
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:23
    premier pas ...
    vers nos proches (voir moins proches ), connaissance comme outil "drugs are not always necessary, belief in recovery always is" N.Cousins prescriptions pour un monde malade ...
    8
    Tschok
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:26
    Ben moi, chuis pas dac
    Dans les pays riches, le système de protection sociale est passé d'une notion de solidarité à une notion d'assistanat et se casse la gueule notamment pour cette raison. Dans les pays pauvres, le système de répartition des richesses repose sur des mécanismes archaiques avec lesquels on sait pas vraiment composer. S'il suffisait de donner un peu de pognon pour que le monde soit heureux ça aurait déjà été fait.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    createur
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:34
    assistanat
    "donne un poisson a un homme il fera un repas, apprends lui a pecher il mangera toute sa vie" ...
    10
    Nuage
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:36
    Du misérabilisme
    bonjour Sélène, La bonne conscience ? Quelle est donc cette denrée si galvaudée ... Elle me fait penser à ce mot tout aussi mal utilisé : Humilité
    11
    Nuage
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:39
    assistanat
    comme je suis d'accord là, mais nous sommes tellement supérieurs (!!!) qu'ils ne peuvent apprendre, on le sait bien ! Mais je crois aux vertus de la transmission des connaissances moi, que ce soit vers les plus démunis, vers nos enfants, vers les Autres en un mot !
    12
    createur
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:42
    exactement !
    personne n'est superieur a qui que ce soit, dans nos societes trop bien nourries ou on se tire sur la nouille en phantasmant sur des landemains qui chantent ( desole ca m'a echappe !) on oublie que la transmission du savoir est gratuite ( c'est peut etre le probleme ), facile a mettre en oeuvre (internet) et le gros avantage c'est qu'il n'y a pas d'intermediaires ! Alors ... qu'est ce qu'on attend ???
    13
    Tschok
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:43
    Bon, Nuage
    J'vois bien que tu fais du second degré. N'empêche. Je pense qu'il faut pas avoir une vision romantique ou compassionnelle de "l'aide aux plus démunis". C'est dégradant pour eux, pour ceux qui aident, pour ceux qui contribuent à l'aide et en plus ça correspond pas à la réalité: un SDF par exemple, au bout d'un certain temps dans la rue, développe une certaine haine pour la société. Il sait qu'il pue et qu'il est dégueulasse. Il force même un peu la dose, histoire de se rappeler au bon souvenir olfactif de ces contemporains. Un type dans cet état d'esprit est très difficile à aider. Il faut une équipe entière de spécialistes motivés et compétents. C'est bcp plus difficile qu'on le croit. Et désespérant: pour un type sorti de la rue et remis sur les rails, y en a 10 qui prennent la relève.
    14
    Nuage
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 11:50
    Exactement
    Attention, tout le monde n'a pas internet...si si, il faut le savoir. Nous sommes privilégiés dans notre bulle technologique. Il reste encore tellement de choses à faire, qui ne passeront pas par le net, ne l'oublions pas.
    15
    Nuage
    Mercredi 19 Janvier 2005 à 13:11
    Bon, nuage
    Tu me dis là, qu'il faut être spécialiste pour aider son prochain ????? Donc comme je ne suis pas spécialiste, je ne peux rien faire ou alors je dois aller à l'école pour apprendre à aider ! Mais quelle école m'apportera cette connaissance si ce n'est celle de la vie ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :