• Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre.

                                                                           Anonyme


    5 commentaires
  • tu m'avais écris ce qui suit....

    "Mon amour,

     

    Enfin, il est là, le temps où nous nous retrouverons...Nos envies se rejoindront et je te guiderai sur la route de la connaissance. Je serai à tes côtés et je ferai de ton présent un diamant plus pur que l'air de l'Himalaya.

    Tu n'auras plus d'incertitudes et tu ne voudras que mon plaisir. Et mon plaisir, passera également par le tien. Tu vois nous nous complétons à merveille.

    Bien sur, tout cela ne sera pas facile pour toi, mais ne crains rien, je serai là pour te protéger et surveiller tes progrès.

    Tu m'offriras ta souffrance et ton plaisir, je t'offrirai mon amour et mon plaisir.

    Je t'aiderai à repousser tes limites, avec fermeté. Ne compte pas sur mon indulgence, il ne peut en être question. Je resterai intransigeant sur mes demandes et même tes larmes ne m'émouvront pas. Lorsque tu auras parcouru ce chemin, tu comprendras pourquoi je t'ai mené jusqu'au bout.

    Tu apprendras à t'abandonner à mes caresses, que ce soit le fouet ou mes mains, tu apprécieras.

    Tu finiras par comprendre la beauté de cet attachement que tu auras librement consenti.

    Tu seras mienne, je te ferai Femme ou Chienne selon mes envies et ton bonheur sera de me satisfaire.

    Tu connaîtras la liberté par ces chaînes que tu porteras et enfin tu pourras te laisser aller en toute confiance.

    Notre vie sera un tourbillon de bonheur entremêlé de pleurs et d'extase.

    Enfin, tu te sentiras aimée pour ce que tu es. Parce que j'irai au bout des choses, rien de toi ne me sera inconnu. Tu te livreras pour être mieux dénudée.

    Ta fierté tu abandonneras, pour mieux la redécouvrir plus tard. Tu seras ma joie, mon bonheur.

    Ma douce, pour mériter tout cela, ce jour ou tu viendras tu te prosterneras à mes pieds. Entre tes mains tu tiendras ton collier et tes bracelets. La laisse sera posée bien à plat devant toi, ainsi que la cravache.

    Humblement, tu me demanderas de t'accepter comme soumise. Je n'accepterai pas le moindre sourire ironique, ne l'oublie pas.

    Ces instruments que tu me remettras seront le rappel de ta condition.

    Il te faut apprendre avant de comprendre et je m'y attellerai avec beaucoup d'efficacité, n'en doutes pas !

    Je t'imagine déjà, parée de ces attributs de soumise.

    Je veux te voir te tortiller sous mes caresses et frémir sous le fouet. Je te veux dépendante de mes envies et indépendante dans la vie.

    Tu ne seras pas qu'une chose, sois en certaine. Le fait d'être mienne te donnera tous les droits.

    Je me veux la source de ton bonheur, de ta plénitude. Et enfin, la beauté de la vie t'apparaîtra dans toute sa splendeur.

    Ma belle, je t'embrasse tendrement avant de te serrer enfin dans mes bras."

    Mais je n'ai fait que le rêver !


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique