• Destruction

    Je pense que si un jour les méthodes de destruction finissent par rayer notre espèce de la planète, ce ne sera pas la cruauté qui sera la cause de notre extinction, et moins encore, l'indignation qu'éveille la cruauté, ni même les représailles et la vengeance qu'elle s'attire, mais la docilité, l'absence de responsabilité de l'homme moderne, son acceptation vile et servile du moindre décret public. Les horreux auxquelles nous avons assisté, les horreurs encore plus abominables auxquelles nous allons maintenant assister, ne signalent pas que les rebelles, les insubordonnés, les réfractaires sont de plus en plus nombreux dans le monde, mais plutôt qu'il y a de plus en plus d'hommes obéissants et dociles.

                                                                            Bernanos

    A méditer......


  • Commentaires

    1
    Volcane
    Lundi 11 Juillet 2005 à 11:24
    absence...
    Ton absence m'a inquiétée, Nuage...Te revoici et je suis heureuse. Je te laisse ici un bisoux avec cetet pensée aussi : la destruction c'est le désamour, c'ets le non-être, tout le contraire de l'Amour et de l'Etre dont provient toute vie.
    2
    Nuage
    Lundi 11 Juillet 2005 à 11:27
    la vie ne peut
    être qu'amour je le sais bien et toi tu es Amour...merci jolie Volcane
    3
    Mendiant X
    Lundi 11 Juillet 2005 à 14:18
    Chère Nuage
    Chère Nuage, heureux de ton retour. Eh oui, la maudite servilité docile qui se soumet au facisme mou. Tendresse du mendiant.
    4
    DA
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:09
    Nuage
    Je dois souffrir d'une panne cérébrale je n'arrive pas à te commenter .. ou panne de doigt à voir ..
    5
    DA
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:18
    Nuage
    Euh là vraiment je me pose des questions il y a des mots bloquants? ça fait 10 fois que j'essaie de te poster ma contribution sans effet ..
    6
    Ronald
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:19
    C'est pas faux.
    Mais le problème est aussi du fait que les gens qui ouvrent leur clapet pour exprimer une idée réfractaire se font huer de la foule. Aller à l'encontre de la masse, même et surtout si l'idée avancée est volontairement injuste dans le but de montrer un aspect différent de la situation, c'est se faire pointer du doigt, tourner en ridicule (comme pas mal de manoeuvres politiques), ou pire, se faire accrocher une pancarte qui suit longtemps. Le problème, à mon sens, l'obéissance trop forte ou la docilité, mais plutôt l'ouverture d'esprit de la société actuelle. Seule la mode a raison, le reste c'est du shebba.
    7
    Ronald
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:20
    DA
    C'est un truc qui m'arrive souvent... peut-être le système anti-spam si tu utilises trop de mots déjà utilisés dans les précédents comm... je n'ai pas trouvé la réponse non plus.
    8
    DA
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:31
    Ronald
    Tu as peut être raison snifff :o(
    9
    Nuage
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:32
    bien contente
    de te lire mendiant, le soleil t'a t'il un peu réchauffé le coeur...je le souhaite..notre servilité cachée est la pire je crois, car non identifiable souvent..//DA tu as disparu toi aussi ? ou te caches tu ? et je peux te lire, donc tes mots ne devaient peut être pas être les bons..qui sait//Ronald, peu importe la pancarte que l'on t'accroche si tes actes sont en accord avec ta pensées, la mode ne dure jamais bien longtemps, les dictats si on les suit sont beaucoup plus dangereux..et rien n'empeche l'individu d'exprimer sa pensée, sans faire usage de violence ni de servilité, je crois
    10
    DA
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:51
    Nuage
    Je ne me cacche pas , je suis toujours là ou l'on pouvait me trouver avant .. mais on ne peut plus me lire, je n'ai plus trop le gout d'écrire, jesuis commetous ces mauvais écrivains , je ne sais écrire que sur moi, mes sentiments, mes émotions, mes fantasmes, mes songes .. je me susi déja beaucoup exposé.. ne reste que le foix à montrer et ça n'est pas très joli ;o).. celà dit qui le souhaite peut me trouver en messagerie interne et parfois même sur msn , je ne suis pas décidé à vivre en reclus ;o)
    11
    DA
    Lundi 11 Juillet 2005 à 15:52
    Nuage
    L'être humain est par nature faible et nous savons qu'il est plus aisé de ne rien faire que d'avoir le courage de s'impliquer, il est aussi plus aisé de faire le mal que de risquer le bien.. Aimer, s'engager, requiert des sacrifices sur soi, le risque de ne voir aucun aboutissement à l'effort fait, la peine de ne recevoir aucun amour face à celui offert.. En toute chose l'homme est faible, il ne l'ignore pas et c'est la le pire.. Du haut de son intelligence dite supérieure , il ne néglige pas l'état de faits et il laisse couler paisiblement.. jusqu'à ce que tout soit tari.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :